Le Karabagh avait fait partie intégrante de l’Albanie de Caucase – ancien Etat azerbaïdjanais, composée des Turcs et des tribus caucasiennes.

 

Certains pays tirent leur nom de celui des peuples qui y sont installés, d’autres le doivent à leur situation géographique ou à leur statut administratif. Dans ce dernier cas, il arrive que le nom de leurs peuples soit oublié et dès lors on les connaît sous une appellation dérivée de celle du pays.

17

 

Dans la nuit du 7 au 8 avril 1992, le village d’Aghdaban de la région de Kalbadjar a été complètement brulé et rasé par les soldats arméniens. 779 habitants du village ont soumis à des tortures inhumaines, 67 personnes ont été tuées, 8 personnes âgées, 2 enfants et 7 femmes ont été brûlées vifs.

revan-ehalisi.min-

 

L’expulsion des Azerbaïdjanais vivant Arménie a été un acte criminel de nature interethnique. Cette expulsion a été réalisée par des moyens brutaux à l’instigation d’organismes gouvernementaux.

« La prolongation du conflit du Haut-Karabagh ne promet rien de bon pour aucun pays de la région, notamment pour l’Arménie », a déclaré Xavier Richet, professeur à l’Université Sorbonne-Nouvelle, dans une interview accordée à l’AZERTAC.

Conformément au mandat du représentant personnel du Président en exercice de l’OSCE, un nouveau suivi est prévu jeudi 6 février sur la ligne de contact des armées azerbaïdjanaise et arménienne dans le territoire de la région de Terter, rapporte dans un communiqué le ministère de la Défense.